Ski de randonnée au coeur du Mont Blanc

En compagnie de Kenneth R, New Yorkais fin connaisseur des Alpes françaises, nous nous sommes offert deux jours totalement hors du temps au coeur du massif du Mont Blanc ces 9 et 10 Avril 2014.

Grand ski sous la face nord des Grandes Jorasses
Grand ski sous la face nord des Grandes Jorasses…

Après un début de descente de la Vallée Blanche, nous rejoignons le versant italien de cette dernière sous l’œil affuté de la Dent du Géant.
Une fois passée la zone austère des crevasses de la vallée noire, nous chaussons les peaux de phoques.
Nous nous encordons étant donné la proximité de belles caves peu attirantes et partons à l’assaut de la Brêche Puiseux.

Vallée Noire
Vallée Noire
Crevasses sur le glacier des Périades
Crevasses sur le glacier des Périades

Véritable pépite située entre Vallée Blanche et Grandes Jorasses, ce parcours de ski-alpinisme est tout simplement exceptionnel et propose tour à tour ski de randonnée, alpinisme avec crampons et piolet dans un couloir de neige, rappel et ski sauvage au pied d’une des plus grandes murailles d’Europe : La face Nord des Grandes Jorasses.

Dans le couloir de la Brêche Puiseux
Dans le couloir de la Brêche Puiseux
Un peu de mixte sous la Brêche Puiseux
Un peu de mixte sous la Brêche Puiseux
Le bivouac des Périades, juste à côté de la Brêche Puiseux
Le bivouac des Périades, juste à côté de la Brêche Puiseux

S’il est classique d’effectuer cette traversée à la journée et de continuer à rêver un verre à la main à la terrasse d’un café de retour à Chamonix,
nous décidons de remonter passer la nuit au refuge du Couvercle, situé dans un cadre de haute montagne à couper le souffle…

Refuges du Couvercle, père et fils
Refuges du Couvercle, père et fils

Havre de paix délicatement posé au millieu des sommets mythiques du berceau de l’alpinisme comme l’Aiguille Verte, Les Droites, Les grandes Jorasses, L’Envers des Aiguilles de Chamonix…,
le Bassin de Talèfre sera pour nous seuls le lendemain.

Bassin de Talèfre
Bassin de Talèfre

Afin de nous immerger totalement dans ce monde fantastique, nous avons pour objectif l’ascension de la Pointe Isabella à 3761m d’altitude.

Au coeur du glacier, l’hommage aux anciens est fort, qui plus est lorsque l’on pense à l’histoire de ce sommet majestueux.
Gravi la première fois par Mademoiselle Isabella Straton et les Guides Pierre et Jean-Estéril Charlet en 1875, ce dernier offrira le nom de sa cliente – qui deviendra son épouse – à ce magnifique sommet, réputé comme il se doit.

Durant toutes ces années, les glaciers ont bien évolués et le sérac sous lequel il est nécessaire de traverser pour avoir accès à l’arête sommitale est impressionnant.
Nous nous arrêterons ici, profitant d’une descente extraordinaire, dans un décors de rêve.

Descente depuis le pied de la Pointe Isabella
Descente depuis le pied de la Pointe Isabella

Merci à Kenneth pour ce beau partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.