recyclage des skis de randonnée

Recyclage des skis chez Montania

Que se passe-t-il lorsque les skis de rando arrivent en fin de vie ? S’ils n’ont pas été abandonnés au fond du garage ou utilisés comme décoration, il est probable qu’ils finissent à la déchetterie. Chez Montania, nous nous chargeons du recyclage des skis de rando usagés. Découvrez ci-dessous les initiatives existantes ainsi que le processus complet de recyclage et de revalorisation des skis de randonnée.

La problématique du recyclage des skis

500 000 skis jetés chaque année

Lorsque des skis ne sont plus en état d’usage et ne sont plus réparables, il faut s’en séparer, mais comment ? Le plus souvent, ils sont détruits, principalement pour des raisons de sécurité.

Skis de rando usagés à recycler

En France, 500 000 skis sont jetés chaque année. Nous disons littéralement jetés car ils sont terminent enfouis après avoir été emmenés à la déchetterie.

Cependant, les manières de traiter notre matériel usagé évoluent et nos skis peuvent avoir une fin de vie plus écologique grâce au recyclage :)

Des initiatives pour réutiliser des skis usagés

Certaines entreprises ont vu le jour récemment pour donner une seconde vie aux skis. On pense par exemple aux entreprises de transformation et revalorisation des skis en mobilier design. Une bonne idée pour ceux qui veulent s’équiper en meubles vintage et sport. On peut même en retrouver dans certains centre-villes de Savoie. Dans l’absolu, cette initiative comporte tout de même ses limites car il est difficile de transformer un ensemble d’un demi-million de skis en mobilier…

Photo banc public conçus à base de skis recyclés
Un banc public en skis recyclés est apparu !

Le recyclage des skis en matières premières pour le bâtiment

À chaque fin de saison, des tonnes de skis usagés s’empilent dans les stations. C’est pourquoi la problématique du recyclage d’un grand volume de skis est apparue très clairement. La collectivité d’Aime en Tarentaise (qui comprend la station de La Plagne) s’est ainsi rapprochée de Tri-vallée, société savoyarde basée à Gilly-sur-Isère et spécialisée dans le tri et le traitement des déchets.

La première problématique est de pouvoir recycler de quantités de skis. La seconde problématique est de pouvoir recycler des matériaux composites particulièrement résistants. L’idée a été de broyer les skis afin de les réduire en granulés et d’en séparer les métaux des composants synthétiques. Nous vous expliquons le procédé dans le détail ci-dessous.

Recyclage et revalorisation des skis de rando

Le processus de recyclage des skis de randonnée

Tri et envoi des skis hors-d’usage

La saison ski de rando se termine petit à petit. Il reste dans le magasin un tas de skis d’âge, de modèles et de marques variés qui ne sont plus utilisables. Fixations arrachées spatules pliées, chants désolidarisés, etc… le florilège de tous les dommages sur les skis de rando est à consulter sur notre article skis de randonnée : les grandes casses.

Ce sont donc près de 80 skis de rando que l’on enfourne dans le camion Montania qui part direction Albertville. Là-bas, ils seront broyés pour séparer les matériaux, puis transformés.

Le recyclage des skis pour les revaloriser en matériaux de construction

Ces skis de rando sont inutilisables sur les pistes, mais le matériau sera revalorisé pour de nouvelles utilisations. Sur place, le processus est très rapide : nous comptons les skis et les laissons dans une benne à part. Une facture nous sera ensuite délivrée pour le recyclage.

On y trouve de tout !

Un premier tri est fait pour séparer le type de matériel : skis, casques, chaussures. Chaque élément est ensuite broyé en granules très fins, puis séparé. Dans le cas des skis, l’acier est collecté grâce à un aimant et sera ré-utilisé comme matière première. Quant à la matière synthétique, elle sera revalorisée comme combustible dans l’industrie du ciment.

Et voici nos skis Montania après le broyage et la séparation qui ont été effectués. À gauche, l’aluminium et le ferreux seront utilisés pour la valorisation matière, tandis que que le broyat restant (à droite), sera utilisé pour la valorisation énergétique, convertie en combustible de construction.

Celui-ci sera ré-injectée dans l’industrie, en fournissant du combustible à des cimentiers de la région (entreprises proches). La collecte des skis et la répartition du matériau transformé s’effectue ainsi sur un espace assez restreint entre la combe de Savoie et le bassin Grenoblois. Fournir du combustible recyclé issu de produits utilisés localement serait plutôt avantageux lorsque l’on se penche sur l’augmentation actuelle du coût des matières premières dans le secteur de la construction.

À noter que le recyclage des skis usagés (mais aussi des chaussures et des casques) n’est qu’une (petite) partie de l’activité de l’entreprise. Celle-ci gère aussi le traitement des biodéchets par méthanisation agricole, le tri et la valorisation des textiles.

Des initiatives pour recycler votre matériel

Logo Avis Montania Sport

Chez Montania, nous nous efforçons d’améliorer la durée de vie de votre matériel et de le rendre plus durable, avec des personnes qui ont la compétence pour réparer ou rénover votre matériel dans notre magasin de Chambéry.

Lorsque le matériel n’est plus réparable, nous prenons en charge le recyclage. Dans le cas ou vous disposez de vieux skis, n’hésitez pas à venir nous les déposer en magasin. Nous pouvons nous charger du recyclage et ainsi les revaloriser. De cette manière, ils ne termineront pas dans une déchetterie destinés à l’enfouissement. Nous nous chargeons également des chaussures de rando, cordes d’escalade, pour les ré-utiliser et leur donner une seconde vie.

Pour boucler la boucle de l’économie circulaire, on peut aussi se poser la question de la conception des produits. Alors qu’un grand nombre de vêtements, de cordes, etc… est fabriqué en matériaux synthétiques recyclés, le monde du ski n’a pour l’instant pas suivi ce mouvement. Bientôt des skis entièrement éco-conçus ? En tout cas, le concept est à l’étude chez de nombreux fabricants.


Merci pour votre lecture,

À bientôt !

David

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.