Bivouac au lac noir, Val d'Ambin

Quel type de réchaud choisir ?

Le choix est vaste en matière de réchauds de bivouac. À gaz, à alcool, à essence ou optimisé, chaque type de réchaud possède des avantages. Que l’on fasse de la randonnée le week-end, du trekking à l’autre bout du monde ou de l’alpinisme à haute altitude, voici quelques pistes concernant le type de réchaud à privilégier en fonction de vos besoins.

Quels critères pour le choix du réchaud ?

Réchaud de bivouac ©MSR
  • Le poids et l’encombrement : le poids du réchaud est à étudier selon ses sorties, par exemple réchaud compact et léger pour un trek en autonomie ou polyvalent avec un brûleur plus large pour la stabilité et les grosses casseroles.
  • La puissance : certains réchauds disposent d’une puissance de chauffe élevée, même par grand froid. C’est le cas par exemple des réchauds à essence. D’autres, comme les réchauds à alcool auront une puissance limitée, à utiliser pour faire bouillir de l’eau lors de conditions météo clémentes.
  • Le combustible : on différencie les réchauds à essence, à alcool (liquide ou solide) ou à gaz. Parmi ces derniers, le mélange des gaz peut varier. Du plus résistant au moins résistant au froid : le propane est le plus cher et le plus résistant au froid. Vient ensuite l’isobutane, efficace, puis le butane (le moins cher), mais qui tient peu le froid (peut geler).

Les différents types de réchauds

1- Les réchauds légers et compacts

Il s’agit des réchauds les plus répandus, qui fonctionnent avec les fameuses cartouches de gaz à visser pour monter et démonter son réchaud. Légers et compacts, on trouve des réchauds de ce genre chez plusieurs marques comme chez MSR avec le POCKET ROCKET ou encore chez Pinguin avec le HIKER.

L’avantage est leur faible encombrement, et ils occupent un minimum de place dans le sac à dos. De plus, leur prix est très économique. Ils sont parfaits pour des bivouacs minimalistes et les randonnées itinérantes, dans la mesure ou on retrouve ces cartouches à visser partout dans le monde, dans la plupart des magasins de montagne. Certes il faut les transporter, même vides dans le sac à dos, et le chauffage sera difficile en dessous de certaines températures (-10°C).

Cartouches de gaz pour réchauds

Attention à bien vérifier le type de cartouche compatible avec les réchauds. Les modèles pour la montagne type MSR, Primus ou Pinguin ont des cartouches à visser, à la différence des Camping Gaz (les bleues). À noter aussi que les mélanges sont différents : il faut donc vérifier si la cartouche contient davantage de butane, de propane ou d’Isopropane selon l’utilisation qu’on en fait.

Cartouche de gaz à visser pour le froid contenant du propane et de l'isobutane

Voici des cartouches à visser compatibles avec les réchauds compacts. Les marques Primus, Pinguin, MSR ou Jetboil proposent des cartouches de gaz hiver qui résistent bien au froid avec des mix de propane et d’isobutane.

2- Les réchauds optimisés

On parle ici des réchauds 3 en 1 ou encore « tout en un ». C’est le fameux JETBOIL, qui a fait son apparition à la fin des années 2000. On retrouve aussi d’autres modèles, comme le WINDBURNER ou le REACTOR chez MSR.

Ce type de réchaud bénéficie d’une popote intégrée pour un système très pratique et très économe en gaz. Puissants et bénéficiant d’une faible déperdition de chaleur, ils sont efficaces même en altitude.

Ils sont très utilisés par les randonneurs en toutes saisons, très pratiques en bivouac et en itinérance car économes en gaz. On rentre facilement à la fois la cartouche de gaz et le brûleur à l’intérieur de la popote; ils prennent donc moins de place dans le sac.

3- Réchauds déportés

Les réchauds déportés nécessitent également une cartouche de gaz à visser mais seront plus manipulables. On peut évoquer les modèles type EXPRESS SPIDER II de Primus.

rechaud-a-gaz-deporte-express-spider-ii-stove-primus


Pourquoi utiliser ce type de réchaud ? tout d’abord parce qu’ils sont ultra stables. On peut mettre de plus grosses gamelles pour préparer de bons plats. De plus, ils permettent de retourner la cartouche vers le bas pour faire sortir plus facilement le gaz liquéfié, ce qui est très utile en hiver quand il fait très froid, mais aussi en haute montagne…

4- Les réchauds à essence

Expedition stove en anglais, le réchaud à essence a ses inconditionnels, notamment les amateurs de haute altitude et d’expéditions même en hiver. Performant même en conditions extrêmes, il fait fondre la neige et bouillir l’eau à grande vitesse, bien qu’il faille le « préparer » en pompant et en préchauffant quelques minutes. Une fois le préchauffage effectué et l’essence mise sous pression, il est possible de chauffer à 5000m / 6000m / 7000m !

Réchaud à essence MSR Gear

Et surtout, le combustible est disponible partout dans le monde, même dans les endroits les plus reculés ! Ce type de réchaud est donc idéal pour les tours du monde, les baroudeurs, ou les trekkeurs en Haute Montagne, que ce soit en Himalaya ou dans les Andes. D’autant que grâce au concept de pompage, on brûle très peu de combustible. Avec 1,5L d’essence, on peut tenir 21/28 jours en autonomie totale, à 2 !

5- Réchauds à alcool et ultralight

Il s’agit du type de réchaud le plus compact, toutes catégories confondues. Minimalistes, ils sont parfaitement adaptés à la randonnée légère, même s’ils nécessitent l’usage d’un pare-vent.

Réchaud à alcool Esbit

Ceux qui sont passés par l’armée se rappellent probablement des réchauds ultralight de la marque ESBIT (les plus répandus). D’un poids plume en acier pliable, ils brûlent avec de l’alcool solide type allume barbecue, ou liquide comme sous les fondues. Ils sont parfaits pour faire chauffer de l’eau lors d’une utilisation en randonnée légère, minimaliste ou en mode survie/bushcraft.

Exemples de type de réchaud selon la situation

S’il est possible d’utiliser n’importe quel réchaud lors de nos sorties, certains conviendront mieux à certaines configurations. Prenons quelques situations concrètes.

  • Expéditions : réchauds à essence pour la puissance, la résistance à l’altitude et la disponibilité du combustible (Népal, Bolivie, Pakistan etc…)
  • Trekking à l’étranger : réchauds à essence sur des treks en altitude ou réchauds déportés (pour pouvoir cuisiner) avec du combustible 4 saisons (propane, isobutane)
  • Itinérance dans les Alpes ou les Pyrénées : réchauds compacts à cartouche de gaz à visser ou réchauds 3 en 1 optimisés
  • Alpinisme : réchauds optimisés type Jetboil ou réchauds déportés avec gaz 4 saisons
  • Sortie du week-end : réchaud à gaz à visser (en montagne) ou réchauds à alcool par temps clément, en forêt, à basse altitude

Bien sûr, ces exemples sont donnés à titre indicatif. Vous pouvez tout à fait, si vous le souhaitez, utiliser un réchaud type Jetboil sur une simple sortie du week-end sans aller nécessairement en altitude… En revanche, il sera difficile de faire bouillir votre eau avec votre réchaud à alcool en plein vent par -10°C à 6000 m…

La gamme de réchauds

L’ensemble de notre sélection de réchauds est disponible en stock parmi 5 fabricants réputés de l’univers du bivouac. MSR Gear, Primus, Pinguin, Jetboil, Esbit… Trouvez votre réchaud pour vos randonnées, treks et sorties en montagne. Articles disponibles en stock chez Montania Sport, à commander en cliquant sur le lien suivant :

Lien Direct Montania-Sport.com

Avec tout ces réchauds, il est simple et rapide de faire bouillir de l’eau. Cela dit, en montagne, il est nécessaire d’optimiser le temps et la simplicité de préparation des plats.
La meilleure solution pour manger sereinement et facilement, avec un repas riche et équilibré ? Choisir un plat déjà cuisiné lyophilisé.

Chez Montania, on aime les marques MX3 et Voyager Nutrition, tous 100% produits et cuisinés en France !

Merci pour votre lecture,

David

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.