Nouvelle fixation Marker Alpinist

Nouvelle fixation Marker Alpinist pour le ski de rando : Test et Avis

Nous avons eu la chance de skier la nouvelle fixation Marker Alpinist le week-end dernier sur des skis Volkl à 84mm au patin.
Après la fixation Duke lancée en 2007, la Tour F12 lancée en 2009 et les fameuses fixations Kingpin sorties en 2014, la marque allemande innove encore en 2019 dans le milieu de ski de randonnée léger avec le développement de la fixation Marker Alpinist.
Logo Marker 2019

Après la fixation Marker Kingpin qui était très orientée freeride, 2 ans de développements ont permis la création de la fixation Marker Alpinist pour conquérir le marché du ski de randonnée léger.
Cette fixation à inserts ultralégère va certainement bousculer un peu le marché de la randonnée avec ses technologies et ses caractéristiques en se plaçant face à la fixation TLT Speed Tour de Dynafit, leader de son marché des dernières années.

Test de la fixation Marker Alpinist 12 sur skis Volkl
Test de la fixation Marker Alpinist 12 sur skis Volkl avec 84mm au patin…

Petite présentation de cette fixation Marker Alpinist

La fixation Marker Alpinist sera déclinée en 4 versions :

  • Alpinist 9 avec un réglage latéral de déclenchement de 40 à 90kg sans freins skis (DIN 4-9 réglable par vis supérieure)
  • Alpinist 12 avec un réglage latéral de déclenchement de 60 à 120kg sans freins skis (DIN 6-12 réglable par vis supérieure)
  • Alpinist 9 LT = version avec des freins skis
  • Alpinist 12 LT= version avec des freins skis
3 versions de la fixation Marker Alpinist
Différentes versions de la fixation Marker Alpinist avec ou sans freins skis et poids de déclenchements adaptés aux différentes pratiques de la randonnée moderne…

Le fonctionnement de cette fixation Marker Alpinist est très simple :
A la montée, verrouillage de la butée avant comme toutes les fixations à inserts. La mâchoire a été conçue assez large pour accueillir facilement tous les modèles de chaussures de ski de rando du marché (les largeurs avant des chaussures n’étant pas normés…). La butée avant est pourvu d’un support couteaux de série et d’un levier de grande taille facilitant les manips de verrouillage. Sous le levier, un pad anti-gel permettra facilement de casser la glace accumulée après les longues montées selon le principe des antibottes de crampons. Butée avant avec « Twin Spring » (2 ressorts) et 30% de renfort en carbone.

Butée avant de la fixation Marker Alpinist
Butée avant de la fixation Marker Alpinist

A l’arrière, on trouve 3 positions de la talonnière :
Angle 0° pour la marche sur les longues approches (talon de chaussure sur le ski et angle 5° et 9° par rotation de la talonnière.
En tournant la fixation à 180°, on passe du mode 0° à la cale de 9°.
Sinon, on peut également monter comme en course immédiatement en cale 5° et passer au mode descente en une fraction de seconde :-)

Talonniere fixation Marker Alpinist en position ski descente
Talonnière de la fixation Marker Alpinist en position ski descente : réglage de déclenchement latéral de 4 à 9 pour cette Alpinist 9.
Fixation Marker Alpinist en position rabattue 5°
Fixation Marker Alpinist en position rabattue 5°
Fixation Marker Alpinist en position retournée à 180°, pied à 0°C
Fixation Marker Alpinist en position retournée à 180°, pied à 0°C

Les poids annoncés de cette nouvelle fixation Marker Alpinist :

245g la 1/2 paire en version standard
335g la 1/2 paire avec les freins skis

Freins ski de la fixation Marker Alpinist 12 LT
Freins ski de la fixation Marker Alpinist 12 LT

Et oui, on a déjà posé la question, les freins skis seront également à la vente seuls et pourront facilement être ajoutés à une fixation Alpinist 9 ou 12 au besoin à postériori.

Les freins seront disponibles en 3 largeurs : 90, 105 et 115mm pour un poids d’environ 90g par frein.

Le frein ski se bloque facilement à la main en position de montée et se débloque une fois arrivé au sommet pour passer en mode descente à l’aide de la petite patte métallique que l’on tire facilement en arrière.

La photo ci-dessous présente le prototype que nous avons skié.
A priori la version commerciale qui sera disponible en septembre 2018 sera plus facile à débloquer avec des gants à l’aide d’une tirette qui sera rallongée.

Déblocage des freins skis à l'aide de la tirette
Déblocage des freins skis à l’aide de la tirette

En position ski, la chaussure est en appui contre la talonnière, ce qui permet un respect du flex du ski avec une élasticité de 4 mm. Donc pas de jeu nécessaire entre la chaussure et la talonnière.

L’écartement des vis de perçage est de 38mm ce qui permettra des montages sur des skis jusqu’à 90mm au patin sans souci.

Les talonnières de fixation Marker Alpinist 9 et 12 seront montés sur des plaques de réglage de 15mm (+-7,5mm)
Les versions LT avec freins skis auront quand à elles une plage de réglage de 35mm (+-17,5mm)

3 couleurs disponibles (bleu, rouge, titanium)

Fixation Marker Alpinist

Les prix indicatifs annoncés de cette nouvelle fixation Marker Alpinist :

Marker Alpinist 9 : 299,95€
Marker Alpinist 12 : 319,95€
Marker Alpinist 9 LT avec freins : 379,95€
Marker Alpinist 12 LT avec freins : 399,95€
La fixation Marker Alpinist 9 va donc se positionner très près d’une Dynafit Tour Speed (prix indicatif de 279,95€) pour 90g de moins la 1/2 paire et 180g de moins la paire de fixation. Un nouveau challenger est né :-)

Test de la fixation Marker Alpinist
Test de la fixation Marker Alpinist à Méribel par Fabien et Cédric dans la poudreuse, dans les bosses et sur piste en neige dure. Le comportement est exemplaire même à grande vitesse :-)

Test sur le terrain de la fixation Marker Alpinist

Pour ce test, nous étions équipés de chaussures Arcteryx Procline Carbone. Le chaussage de la butée avant est assez classique, mais un peu étroite et pas très facile à chausser. La mâchoire avant est peu ouverte. Je me suis donc servi du levier pour bien axer les pins et verrouiller la chaussure. Le réglage de la longueur en se plaquant directement contre la talonnière est très facile et ne nécessite donc pas de cale de réglage de 4mm. La talonnière se charge d’encaisser les compressions et les bosses à la descente. On se sent donc en très grande sécurité pour une fixation aussi légère.
Par contre, le chaussage au niveau de la talonnière est très dur.
Il faut vraiment forcer pour l’enclencher.
A la montée, rien à dire, les passages des différentes cales s’effectuent facilement par simple rotation à la main.
La hauteur de la cale typée course (5°) est bien calculée. Elle permettra a beaucoup une position unique montée/descente sans rotation.

Mon avis sur cette fixation Marker Alpinist

Les points positifs :
Même si elle ne révolutionne pas le monde du ski de randonnée, cette fixation tente d’apporter une solution intéressante en terme de légèreté (245g seulement) et surtout de prix économique (à partir de 299€) et une nouvelle concurrence à la célèbre TLT Speed de Dynafit.
On a bien aimé le capot typé course pour la montée (simple et efficace).
Tous les accessoires sont là (support couteaux, leash, freins-skis et fourchette soft en option pour les femmes de 55/60kg pour le déclenchement vertical).

Les points négatifs :
Cette fixation est difficile à chausser à l’avant comme à l’arrière.
Vu la dureté d’enclenchement (même sur la version 9) et donc de déclenchement de la fourchette arrière, on doute également sur ces capacités de déchaussage en cas de chute :-( Pas normée, certes mais inquiétante pour les genoux…
A utiliser uniquement en version « sans freins-skis »: en effet, le système freins-ski proposé ne fonctionne pas. Le système à coulisse nous rappelle étrangement les vieilles fixations « chrono » : avec le gel et la neige compactée, impossible de bloquer/débloquer le frein-ski : une erreur de conception évidente :-(
Cette fixation utilise beaucoup de pièces plastiques (un peu « Playmobil » ) comme sur le chariot de la talonnière qui risquent de ne pas durer bien longtemps  avec tous les frottements et les coups mis à la descente en skiant…

A noter aussi : cette fixation n’est pas une fixation de freeride contrairement aux publicités vues sur les magazines et à l’image de marque de Marker. Cette fixation n’a pas été conçue pour sauter des corniches, barres rocheuses, ni descendre à mac 2 une face nord en 3 courbes sous peine de voir s’arracher sa fixation sous la contrainte en torsion et compression…
Pour cette pratique freeride, il existe déjà chez Marker des fixations plus robustes comme la Kingpin avec talonnière bouteille ou les fixations à plaque type Baron, Duke, FT12 etc…
Donc, même s’il existe un frein-ski en 105mm et en 115mm, cette fixation Alpinist ne devra pas être montée sur des skis larges !!!

Après plusieurs essais durant l’hiver 2018-2019, nous avons décidé, chez Montania Sport de retirer cette fixation de la vente et de notre catalogue. Pour nous, cette fixation n’est pas aboutie et mérite de trop nombreuses améliorations.


Merci de votre lecture.

Retrouvez toutes les fixations en vente dans notre magasin Montania Sport de Chambéry et sur notre boutique en ligne à la rubrique Ski de rando / Fixations ou en suivant le lien direct ici :
https://www.montania-sport.com/7060-fixations-ski-de-rando
Achat, vente en ligne et livraison 48H partout en France.

A bientôt :-)

Cédric

5 réflexions sur « Nouvelle fixation Marker Alpinist pour le ski de rando : Test et Avis »

  1. Sur des skis typés un peu freeski mais légers genre la ligne Kore chez Head ou Backland chez Atomic ça donnerait quoi? J’ai croisé un type qui met des Dynafit beast sur des Kore 105 donc je me dis que…

    1. Bonjour,
      Ces fixations Alpinist Marker restent des très petites fixations légères pour monter sur des skis de randonnée légers. Je pense qu’on s’arrêtera à 90mm au patin. Elles ne sont pas conçues pour encaisser des sauts ou du vrai freeride. Elles n’ont que 4mm de jeu arrière comme toutes les fixations à inserts type TLT Speed Dynafit. Elles ne remplaceront clairement pas des Beast. Les fixations Alpinist se monteront sur des Backland 85 sans hésiter. Sur un Backland 95, on se posera très franchement la question. Pour les Kore Head, il vaudra mieux passer sur des Kingpin ou des Marker Tour F12, Baron, Duke etc…

  2. Bonjour,
    Vous écrivez à la fin de l’article que Montania Sport avait décidé de retirer la fixation du catalogue parce qu’elle n’est « pas aboutie et mérite de trop nombreuses améliorations ». Cela nuance fortement le reste de l’article, qui était très positif. Pouvez-vous nous en dire plus sur les raisons ? Un problème récurrent ?
    Merci !

    1. Bonjour Mehdi,
      Nous avons en effet été ravi au début, du positionnement prix face aux fixations TLT Speed de Dynafit et des premières sensations positives sur le terrain, mais rapidement la conception et les retours SAV en magasin ont été trop nombreux… Cette fixation Marker Alpinist en « plastique » et non en aluminium usiné dans la masse (comme ATK ou Plum) n’est pas aboutie. Comme indiqué ci-dessus, voici les points négatifs : difficultés à chausser à l’avant comme à l’arrière, dureté d’enclenchement (même sur la version 9) et donc de déclenchement de la fourchette arrière ( gros doute sur ces capacités de déchaussage en cas de chute), problèmes sur freins skis qui restent bloqués par la neige, difficultés de bloquer/débloquer le frein-ski, usures prématurées des pièces plastiques…Voilà donc pourquoi nous avons préféré retirer cette fixation de la vente chez Montania Sport :-(

    2. Oui pour ma part j’ai pût relever un problème récurrent.

      Lors des conversions sur de fortes pentes, au moment de ramener le ski en avale, le ski décroche automatiquement si on force trop sur le coup de talon. En effet, le bou de la chaussure vient taper sur la fixe frontale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.