Norme EN 13537 sac de couchage

Norme EN 13537 du sac de couchage

Norme EN 13537 d’un sac de couchage : définition des températures, avis et astuces terrains.

Pour pouvoir comparer la chaleur ressentie dans un sac de couchage et les différences entre les fabricants, une norme européenne a été définie en 2005. Il s’agit de la norme EN 13537. Celle-ci a mis en place une batterie de tests sur mannequin avec des capteurs de température. Plusieurs laboratoires indépendants en Europe sont autorisés à valider ses températures.
Le résultat de cette norme européenne EN 13537 est la définition de 3 températures qui seront indiquées sur chaque sac de couchage en duvet d’oie ou duvet synthétique comme ici :

Norme EN 13537 sur sac de couchage The North Face
Norme EN 13537 indiquée directement sur un sac de couchage The North Face Blue Kazoo de la saison été 2016 : -4°C / -11°C / -30°C

1ère température : Température Confort

La température confort (ici -4°C) est la température à laquelle une femme (environ 60 kilos) peut dormir sereinement en position relâchée toute la nuit.

2ème température : Température Limite Confort

La température limite confort (ici -11°C) est la température à laquelle un homme (environ 80 kilos) dort en position replié pendant 8H sans se réveiller à cause du froid.

3ème température : Température Extrême

La température extrême (ici -30°C) est la température à laquelle une femme (environ 60 kilos) ressentira une grande sensation de froid pouvant entraîner des dommages corporels (hypothermie) sur certaines parties de son corps. Il n’est pas conseillé pour un utilisateur d’atteindre les limites extrêmes de la norme EN 13537.

A noter : sur les sacs de couchage américains sont également notés les températures en degrés Fahrenheit à ne pas confondre avec les degrés Celsius. En effet +10° F = -12°C !!!

Norme EN 13537 sur sac de couchage Cat's Meow The North Face
Norme EN 13537 sur sac de couchage Cat’s Meow The North Face : +0°C / -5°C/-23°C

Ce que la norme EN 13537 ne prend pas en compte

Cette norme européenne EN 13537 a actuellement beaucoup de détracteurs parmi les professionnels, que ce soient des utilisateurs ou des fabricants. Les résultats sur le terrain sont parfois bien différents des températures de confort annoncées par la norme.
En effet, la standardisation des tests en laboratoires ne permet pas de prendre en compte tous les paramètres que ce soit sur la construction du sac de couchage ou le concept d’être humain tous très différents face au froid.
La perception de froid ou de chaleur est bien différente d’une personne à l’autre.
On sait qu’un homme et une femme ont en général entre 5°C et 6°C d’écart comme démontré par la norme EN 13537 mais il en est de même entre 2 hommes de corpulences différentes : le premier de 85 kilos avec un peu de gras, (d’embonpoint pour être politiquement correct) sera moins frileux qu’un second de 75 kilos très affuté et très sec.
On trouve également les mêmes différences entre une personne bien hydratée avant de se coucher et une personne asséchée par une randonnée. Même différences encore entre une personne entrainée, en pleine forme et acclimatée à l’altitude et une personne fatiguée par sa journée de marche etc…
Ensuite, le taux d’humidité dans l’air a également beaucoup d’influence sur le ressenti de froid dans le sac de couchage.
Même si un sac est indiqué +5°C confort (femme) par la norme européenne, un homme sur le terrain pourra avoir froid par +10°C en conditions humides (pluie sur la tente) si son sac de couchage en duvet plume s’est complètement recroquevillé.
Même chose enfin sur les qualités coupe-vent du tissu d’enveloppe, les coutures classiques ou stretch, ou le type de construction du sac de couchage (cloisons en X ou en H ou en AVAVA) qui influencent beaucoup les risques de ponts thermiques ressentis par l’humain et pas par le mannequin.
Enfin, un sac de couchage choisi trop grand ou trop petit aura également des répercutions sur la sensation de froid (volume trop difficile à chauffer ou au contraire pieds en appuis au fond du sac créant des ponts thermiques).

La norme EN 13537 ne définit donc pas des températures strictes.
Elle permet simplement un comparatif standardisé entre les fabricants de sacs de couchage.


Norme EN 13537 sur sac de couchage Phantom Torch Mountain Hardwear

Norme EN 13537 sur sac de couchage Phantom Torch Mountain Hardwear : -9°C/-16°C/-39°C

Notre avis sur la norme EN 13537 du sac de couchage

Avant 2005, chaque marque était libre d’afficher les températures fabricant sur ses sacs de couchage.
A l’époque, c’était n’importe quoi. En 2002, j’ai pu acheter sur Chamonix un sac de couchage de 300g indiqué -23°C confort pour 29,95€, ce qui est totalement aberrant et impossible !!!
Évidemment pour moi, il s’agissait simplement d’un sac de couchage léger pour dormir chez des amis ou sur la plage :-)
Depuis 2005, la norme EN 13537 a permis de calmer cette anarchie en définissant un protocole de test et la mise en place de températures précises et comparables entre les marques ce qui est une très bonne chose.
Cependant, 10 ans après la mise en place de cette norme, beaucoup d’utilisateurs ont compris que ces 3 températures ne sont pas à prendre à la lettre mais que beaucoup d’autres facteurs doivent être pris en compte.
Pour acheter un sac de couchage, il est donc très important de se renseigner sur le type de construction du sac, son tissu d’enveloppe, sa déperlance ou imperméabilité exprimée en mm ( 150mm, 350mm ou 10000mm par exemple), l’origine de sa plume etc.., de vérifier la bonne taille de sac de couchage correspondant à son gabarit, et surveiller son taux d’hydratation, sa bonne alimentation et le type de milieu dans lequel vont se dérouler les nuits : en refuge ou lodge, sous la tente ou à la belle étoile, sous un climat sec, tempéré, continental ou en milieu océanique, humide ou très venté etc…
La norme EN 13537 est donc simplement un premier pas permettant de commencer à comparer les sacs de couchage entre eux.

Norme EN 13537 sur sac de couchage Laminina Mountain Hardwear
Norme EN 13537 sur sac de couchage Laminina Mountain Hardwear : +1°C/-5°C/-22°C

Quelques astuces pour être sûr d’avoir chaud dans son sac de couchage :

Notre première astuce est un drap de sac ou sac à viande en fibres Thermolite de la marque SeaToSummit permettant de gagner entre 5°C et 8°C à son sac de couchage.

Drap de sac Thermolite Reactor SeaToSummit
Drap de sac / Sac à viande Sea to Summit, Thermolite Reactor apportant de +5°C à + 8°C

On dit souvent en magasin à nos clients qu’il permet de transformer une température limite confort en température de confort. Par exemple, il permet à une femme d’utiliser un sac de couchage jusqu’à sa température limite confort.

Notre seconde astuce est l’utilisation d’un matelas isolant de bonne qualité. Facteur souvent oublié ou peu pris en compte et pourtant si important pour garantir une température fiable du sac de couchage. Un bon matelas garantit une isolation parfaite au sol. Désormais les fabricants affichent même des températures d’utilisation aux matelas. Cela offre la possibilité de choisir un matelas pour la randonnée léger et compact ou chaud pour dormir sur la neige en alpinisme par exemple.

Matelas isolant du sol
Matelas isolant du sol permettant de garantir la température confort d’un sac de couchage

Notre troisième astuce, vestimentaire cette fois-ci, est très simple. Nous perdons 30% de notre chaleur corporelle par la tête, donc pensez à porter un bonnet le soir avant de vous coucher et également pendant la nuit. Si nos anciens portaient des bonnets de nuit, ce n’était pas pour rien ;-)

Bonnet 50% laine 50% acrylique très chaud de Mountain Hardwear
Bonnet 50% laine 50% acrylique très chaud de Mountain Hardwear

Merci de votre lecture.

Retrouvez notre sélection de sacs de couchage en vente dans notre magasin Montania Sport de Chambéry et sur notre boutique en ligne à la rubrique Sac de couchage ou en suivant le lien direct ici : https://www.montania-sport.com/7085-sac-de-couchage

A bientôt :-)
Cédric