Nicolas Defretin a testé la veste Directalpine Guide 5.0

Pour tous ceux qui cherchent une veste 3 couches parfaitement imperméable, respirante, légère, et compressible, la veste Directalpine Guide 5.0 est tout simplement idéale. Avec son poids de 460 grammes seulement, on n’hésitera pas à la prendre en fond de sac et à la sortir quand la météo le demandera.

En effet, la plupart des vestes 3 couches font souvent plus de 600 grammes, comme la K-Pro GTX de Millet par exemple. Avec cette veste Directalpine Guide 5.0, on choisit plutôt la légèreté, la simplicité, la compressibilité. Elle inspire confiance et on la porte toute l’année, sous la pluie ou sous la neige dans les pires conditions possibles.

veste Directalpine Guide 5.0
Le guide Nicolas Defretin teste sur le terrain la veste Directalpine Guide 5.0 dans le Massif du Mont-Blanc avec sac à dos et baudrier d’escalade :-)

Caractéristiques techniques

 

Désignation : veste Directalpine Guide 5.0
Composition : 100% polyamide
Corps : Membrane Ezanagi « Made in Japan » : 20000mm/20000g/m²/24H
Dos et Epaules : Membrane Diaplex : 20000mm/25000g/m²/24H
Couches : 3
Membrane : Ezanagi + Diaplex
Imperméabilité : 20000mm
Respirabilité : 20000g/m²/24H et 25000g/m²/24H
Traitement d’apprêt déperlant : oui
Poches : 1 grande poche + 1 poche zippée intérieure + 1 poche biceps avec RECCO amovible
Capuche : oui, très haute, compatible casque avec trous d’aération pour la bouche.
Renforts : épaules
Utilisation : Idéale pour l’alpinisme, le ski de rando et la randonnée.
Origine : Europe
Garantie : 2 ans
Poids en taille L : 460 g

Les détails techniques « qui tuent » :-)

Cliquez sur les photos pour agrandir :

Veste Directalpine Guide Jacket 5.0 dans la tourmente

Plusieurs détails font toute la différence :
1- le col monte très haut et protège ainsi le nez avec des trous de ventilation pour bien respirer malgré le mauvais temps
2- la fermeture éclair est déportée sur le côté pour ne pas irriter la peau sous le menton
3-la capuche permet de glisser un casque
4-la coupe est longue dans le dos pour éviter l’air sur les reins + un fronçage sur les lombaires pour plaquer la veste dans le dos.5-pas de poches basses pour faciliter le port du baudrier
6-une poche poitrine de grand volume toujours accessible même avec des anneaux de buste.
7-une poche sur le biceps avec une balise RECCO intégrée amovible
8-des grands zips de ventilations pour les montées actives nécessitant plus de ventilation.

Veste-gore-tex-direct-alpine-guide-3
Notre guide Nico avec son client, Massif du Mont Blanc.


Mosaique de Photos de la veste guide 5.0 Directalpine :

Veste-gore-tex-direct-alpine-guide-2
Nico Defretin dans le tunnel de l’Aiguille du Midi, juste avant l’arête de départ.

L’avis Montania

« …Enfin une veste qu’on n’hésitera pas à de prendre en fond de sac ! Car réaliser la double équation d’une veste imperméable, résistante et légère n’est pas à la portée du premier venu : souvent on a soit l’une, soit l’autre, mais rarement les deux conditions réunies. Donc là, plus aucune excuse pour ne pas aller renfougner dans vos voies d’alpinisme préférées, ou tout simplement la garder en fond de sac en ski de rando par exemple, au cas où.

Cette veste DirectAlpine Guide 5.0 utilise une membrane 3 couches Ezanagi et Diaplex en lieu et place du célèbre Gore-tex, mais pour des indices de respirabilité et d’imperméabilité similaires, on aurait tort de s’en priver ! Un beau et bon produit, léger, résistant, malin, comme on les aime !
Avec cette veste Directalpine Guide, on se met à aimer le mauvais temps ;-) « 

Veste-gore-tex-direct-alpine-guide-5
Nicolas Defretin, tout sourire, malgré les conditions !

Merci de votre lecture .

Retrouvez  cette veste Directalpine Guide 5.0 en vente dans notre magasin Montania Sport de Chambéry et sur notre boutique en ligne à la rubrique Veste Imperméable / Collection Directalpine ou suivant le lien direct ici :
www.montania-sport.com/7586-collection-directalpine

A bientôt :-)

Cédric

4 réflexions sur « Nicolas Defretin a testé la veste Directalpine Guide 5.0 »

  1. Pensez-vous que cette veste puisse également être utilisé pour des sessions ski alpin/hors piste ?
    Quid d’une chute et que le tissu se déchire.

    1. Bonjour Guillaume et merci pour votre message.
      Nous ne resterons jamais à l’abri du rocher un peu pointu, ou de la branche un peu récalcitrante, qui dépasserait de la neige, et qui viendrait déchirer n’importe quel vêtement, aussi résistant soit-il. Mais dans la majorité des cas, les vestes 3 couches sont justement prévues pour supporter des conditions « limites », qu’on peut retrouver lors d’une chute en ski, lors d’une descente en forêt à ski, ou lors d’une escalade nécessitant des appuis contre du granit bien abrasif. Donc pour répondre à votre question, oui vous pouvez tout à fait utiliser cette veste Guide 5.0 en ski alpin. Personnellement, c’est celle-ci que j’utilise en montagne et en ski : une doudoune ou une polaire pour l’apport de chaleur, et cette veste précisément pour la protection contre la pluie, la neige, ou le vent.
      En espérant avoir répondu à vos attentes ! :-)
      Sportivement, Nicolas

    1. Bonjour,
      Oui, tout à fait, le lavage (s’il est fait avec une lessive non agressive) n’altère en rien le concept d’imperméabilité de la membrane.
      Nous conseillons toutefois l’utilisation d’une lessive Nikwax qui redonne la déperlance au tissus de surface de la veste.

      Ainsi, comme au premier jour, les gouttes de pluie perlent sur le tissu et sont très peu en contact avec la membrane.
      Vous prolongez ainsi nettement la durée de vie de la veste.
      Cédric

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.