Comment laver mon sac de couchage en plume et duvet ?

Bonjour,
Après un long séjour en Nouvelle Zélande dont je reviens très satisfaite de mon achat d’un sac de couchage Sirjoseph Paine 400 S, j’aimerais vous demander où et comment nettoyer / laver mon sac de couchage en duvet d’oie pour qu’il ne perde pas de sa qualité ? Merci d’avance pour votre aide.
Laure.

Bonjour Laure,

Merci pour votre retour terrain et votre question.
Tout d’abord, je dirais que tout dépend de l’état de saleté de votre sac de couchage.

Si le sac de couchage est peu sale, mieux vaut simplement passer un gant de toilette humide + un peu de savon de Marseille sur les zones marquées (crème solaire au niveau du col, un peu de boue au niveau des pieds etc…).
Cela évite d’avoir à laver le sac de couchage et son duvet intégralement. De plus, ce type de nettoyage au gant permet un séchage très simple et très rapide. Parfois, on trouve également qu’un sac de couchage est sale parce qu’il sent un peu fort. Il suffit alors de le laisser ouvert 2 jours en plein air sur une corde à linge pour que le vent et l’air ambiant ventile parfaitement le sac et que les mauvaises odeurs de « renfermé » disparaissent.

Sac de couchage PAINE 400 Sirjoseph
Sac de couchage PAINE 400 Sirjoseph

Toutefois, si votre sac de couchage est vraiment sale et qu’il nécessite de le laver à grande eau (baignoire ou machine à laver) alors il faut respecter scrupuleusement les étapes et conseils suivants :

ETAPE 1 : LAVER SON SAC DE COUCHAGE

Nos astuces :

  • Ne pas utiliser une lessive agressive type SKIP, OMO, LE CHAT qui ont des détergents qui rongent le duvet et la plume !
  • Par expérience, ne surtout pas confier votre sac de couchage en duvet d’oie à un pressing à sec :-(
  • Utiliser une lessive spécifique pour duvet type Nikwax. En général, 3/4 bouchons de lessive Nikwax et un cycle de machine sur fragile/laine et à 30° suffisent. Vérifiez bien la température indiquée sur le sac de couchage.
  • Vous pouvez utiliser votre propre machine à laver si assez grande ou passer en laverie pour utiliser une machine très volumineuse mais une baignoire à domicile à l’eau tiède fera également bien l’affaire.
  • Le lavage en machine ne pose en général aucun autre problème majeur. Vérifier simplement l’état du tambour pour qu’il n’accroche pas des fils du sac de couchage et qu’il n’y ait pas de traces de lessive en poudre.
Lessive et Imperméabilisant NIKWAX pour sac de couchage
Lessive et Imperméabilisant NIKWAX pour sac de couchage

Ensuite vient l’étape du séchage et ça c’est très très très important…

ETAPE 2 : SECHER SON SAC DE COUCHAGE

Nos astuces :

  1. Glissez votre sac de couchage dans un grand sèche linge (à domicile ou en laverie).
  2. Lancer le sèche linge sur un cycle de 15 minutes avec 4/5 balles de tennis à l’intérieur.
  3. Stopper le cycle, sortez le sac de couchage, et cassez les boules de duvet à la main dans chaque caisson. Cela prend bien 10 à 20 minutes pour casser toutes les agglomérations de duvet.
  4. Travail un peu fastidieux mais obligatoire.
  5. Remettez ensuite le sac de couchage dans le sèche linge et relancez 30 minutes avec encore les 4/5 balles de tennis.
  6. Une fois le cycle du sèche linge fini, sortez de nouveau votre sac de couchage et à la main, cassez les dernières agglomérations (balles de ping-pong environ ou moins).
  7. Vous pouvez maintenant l’étendre au grand air sur un fil ou en appartement sur une tour de séchage avec un ventilateur en dessous.
  8. Votre sac de couchage sera parfaitement sec après 48h environ. Le duvet sera alors parfaitement volatile et remplira parfaitement tous les caissons.

« …Le séchage est la phase la plus importante et est souvent prise à la légère alors que c’est en fait la phase la plus importante !…

Sacs de couchage Mountain Hardwear
Sacs de couchage Mountain Hardwear

Mon avis et mes astuces sur le lavage et le séchage d’un sac de couchage :

Laver un sac de couchage en soit n’est jamais vraiment un problème.
La partie délicate est clairement le séchage. En effet, dès que l’on lave une doudoune ou un sac de couchage, le garnissage s’agglomère. Les grumeaux durs sont le résultats de plumes et duvets encore mouillés qui se sont collés ensemble et n’ont pas été séparés à la main.
Un fois secs, il est pratiquement impossible de casser ces grumeaux.
Le séchage en sèche linge avec 4/5 balles de tennis est bien efficace car casse les grumeaux en permanence.
Nous conseillons donc un 1er passage au sèche linge de 15 minutes puis un travail très important (et un peu fastidieux) de brisure des grumeaux à la main + une bonne répartition de la plume et du duvets dans chaque caissons puis de nouveau un 2ème passage au sèche linge de 30 minutes environ.

Duvet @Valandré

Mon conseil pour une fin de séchage optimal :
Positionner le sac de couchage sur le haut d’une tour / étendoir et placer un ventilateur dessous pour continuer d’évacuer l’humidité du sac de couchage. Régulièrement venir secouer le sac de couchage et répartir les plumes dans les caissons. Le duvet reprendra alors son pouvoir gonflant car toutes les plumettes et le duvet seront séparées (plus de grumeaux).
Un sac de couchage peut mettre facilement 48h/72h pour sécher parfaitement. Il faut donc s’armer de patience et régulièrement battre les caissons et déplacer la plume.

Logo sac de couchage Valandré
Logo sac de couchage Valandré

Certains fabricants comme Valandré ou Sirjoseph proposent de laver et sécher les sacs de couchage moyennant un règlement d’environ 49€ hors frais de port (à la date de cet article). Si le sac est vraiment très sale, cela peut être intéressant pour être sûr de ne pas altérer le pouvoir gonflant d’origine d’un sac de couchage haut de gamme.

Drap de sac Thermolite Reactor SeaToSummit

Dans l’idéal, moins on a besoin de laver son sac de couchage en duvet, mieux c’est :-)

Pour cela, nous conseillons toujours en magasin l’utilisation d’un drap de sac glissé à l’intérieur du sac de couchage pendant la nuit.
Ce drap de sac, souvent appelé « sac à viande », peut être en coton (économique), en soie (léger et compact), en Coolmax (frais pour les pays chauds) ou en Thermolite (chaud pour les pays froid) ajoutant +8°C,+11°C ou +15°C. Dans tous les cas, quelque soit le drap de sac utilisé, au retour de son bivouac, de son trekking ou de son voyage, la transpiration, la crème solaire se retrouve prise au piège dans le drap. Il suffit alors de laver en machine à laver uniquement son drap de sac sale et ouvrir en grand et bien ventiler son sac de couchage. Cette petite habitude d’usage permet de laver le moins possible son sac de couchage pour lui garantir la meilleure durée de vie possible. < Retrouvez notre gamme de draps de sac ici >

Sac de couchage grand froid dans les Alpes
Bivouac dans les Alpes : sacs de couchage Paine 400 et Rimo 600 SirJoseph

Pour les amoureux du bivouac au sol, sans tente de randonnée ni tarp, privilégiez toujours des espaces les plus propres possibles. La terre sèche ou humide se détache assez facilement d’un sac de couchage. Les traces d’herbes mouillées sont par contre beaucoup plus difficiles à faire partir au lavage. Disposez au sol, sous le matelas, une couverture de survie ou un polyane qui protègera votre sac de couchage. Autre solution de protection, le sursac type Gore-Tex ou assimilé. Il protège votre sac de couchage du vent, de la pluie et se lave facilement avec un gant ou en machine à laver.


Merci de votre lecture,

A bientôt,

Cédric

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous partageons les données à Akismet pour la protection contre le spam des commentaires. Découvrez comment sont traitées les données de vos commentaires.