Installer 2 sardines puis le bâton télescopique

Bivouac en montagne sous un TARP avec Tom 11ans comme cobaye :-)

Le week-end dernier, je suis parti bivouaquer avec Tom (11ans) sur un plateau sauvage de Chartreuse  afin de partager entre père et fils un petit moment de calme et de solitude en pleine nature autour d’un feu de bois. Nous en avons profité pour expérimenter le montage d’un abri de type tarp. Ainsi, nous avons pu randonner très léger et Tom a pu emmener dans son sac à dos de 20L, son tarp, son matelas auto-gonflant et son sac de couchage en totale autonomie et pour un poids total de moins de 2500g. Nous allons donc présenter ici en 8 étapes comment choisir un emplacement, installer son tarp et profiter pleinement d’une soirée en pleine nature.

Montage d'un Tarp en pleine Nature
Montage d’un Tarp en pleine Nature, dans le massif de la Chartreuse.

Mais tout d’abord : Qu’est ce qu’un « Tarp » ?

  • Selon Tom, la définition d’un TARP est : Tout Abri Rapide à Planter… Effectivement, il nous aura fallu à peine 2 minutes pour le mettre en place…
  • Selon wikipédia : Le tarp ou tarpaulin est une toile bleue en polyéthylène laminé, offrant une grande résistance aux intempéries. Elle est aussi plus simplement appelée bâche agricole. Le terme de « tarp » découle de l’association de tar (goudron en anglais) et pall (tissu en anglais). Il se réfère à une toile utilisée par les marins, lourde, recouverte de goudron pour en assurer l’étanchéité….   Dans le domaine du bushcraft, le tarp désigne de façon générique une toile résistante et imperméable utilisée pour dresser un abri temporaire ou semi-temporaire, notamment pour dormir. Contrairement à une tente, un tarp n’est pas une protection fermée englobante. Sur le plan de la terminologie, un tarp fait référence à l’abri tout entier (toile, montants et fixations) et on dit « dormir sous tarp. »
  • Selon Montania Sport : un tarp désigne aujourd’hui toute solution légère pour bivouaquer en pleine nature sans utiliser ni tente ni sursac.
    Généralement, il s’agit d’une bâche de 3mx3m qui convient parfaitement pour 2 personnes comme l’Adventure Tarp 2 de la marque Terra Nova testée ce week-end avec un poids de 670g seulement pour une imperméabilité de 4000mm.

Où peut-on installer son Tarp?

En France, le bivouac est généralement autorisé partout en montagne entre le coucher et le lever du soleil.
Se renseigner toutefois avant de vous installer sur les spécificités de chaque massif montagneux, de chaque parc régional ou parc national.
Évitez évidement les propriétés privées sans l’accord du propriétaire, les enclos à animaux sous peine de passer une nuit désastreuse et les champs non encore fauchés au risque de vous retrouver nez à nez au petit jour face à un agriculteur très justement en colère ;-)
Évitez également les zones humides près des tourbières pour les plantes (orchidées) et les moustiques et les zones où l’eau pourrait remonter facilement en cas de pluie nocturne. Se réveiller les pieds dans l’eau n’est jamais très agréable…

Comment monter facilement un TARP de randonnée en 8 étapes?

Etape 1 : Trouver un endroit plat et confortable avec un carré de 3m x 2m pour monter son Tarp.

Choisissez la meilleure vue possible sur la vallée ou sur les étoiles.
Vérifiez le sens du vent et l’axe d’arrivée de la pluie au cas où.
Retirez ensuite les cailloux qui pourraient percer votre matelas Therm-a-rest et vous plier le dos en 2 pendant la nuit.

Etape 2 : Sortir de votre sac à dos tout ce dont vous aurez besoin pour planter votre tarp.

1- votre bâche agricole ou tarp imperméabilisé, ici en test : l’Adventure Tarp 2 de Terra Nova : 670g
2- vos 4/6 sardines + cordelettes
3- vos bâtons de randonnée télescopiques 3 brins, ici en test : les bâtons Trail 2014 de Black Diamond : 270g l’unité
4- votre toile à pourrir :  poncho ou couverture de survie qui servira de plancher : ici un vieux poncho kaki de 350g
5- votre matelas isolant auto-gonflant Therm-a-rest, ici en test : le Neo Air Trekker : 480g
6- votre sac de couchage, ici en test par Tom, le sac de couchage enfant Kiki Down 145cm de Sirjoseph : 560g

Soit un ensemble complet de couchage de 2.330kg comprenant le tarp, la toile à pourrir, le matelas, le sac de couchage, le bâton de randonnée etc…
Avec un peu d’astuce, on peut encore facilement gagner beaucoup de poids… A vous de chercher  ;-)

Etape 1 : Sortir tous les éléments qui compose son Tarp.
De gauche à droite : matelas Neo Air, Tarp, sac de couchage Kiki down, bâtons Trail, piquets, vieux poncho.

Etape 3 : Positionner sa toile à pourrir à l’emplacement de son futur tarp.

Elle permettra de protéger votre matelas et votre sac de couchage de la terre, de l’humidité (et des terribles fourmis pour les enfants ! ).
Vous pouvez utiliser un vieux poncho comme ici ou une couverture de survie ou tout élément pouvant avoir une double utilité dans votre sac à dos.

Positionner sa toile à pourrir à l'emplacement de son tarp
Etape 3 : Positionner sa toile à pourrir à l’emplacement de son tarp

Etape 4 : Sortir son tarp de sa housse : la plus longue étape d’après Cédric :-)))

Sortir son tarp de sa housse
Etape 4 : Sortir son tarp de sa housse : la plus longue étape hein ;-)

Etape 5 : Installer 2 sardines/piquets du côté opposé puis positionner un bâton télescopique.

Utiliser les oeillets de fixations pour planter vos sardines sur les 4 ou 6 côtés selon le montage de tarp choisi.
La hauteur du bâton télescopique quant à elle peut être réglée de 105 à 125cm selon le terrain, le vent etc…

Installer 2 sardines puis le bâton télescopique
Etape 5 : Installer 2 sardines puis le bâton télescopique

Etape 6 : Tendre son tarp aux extrémités à l’aide des sardines restantes, pierres et cordelettes.

Il faut en effet toujours bien tendre son tarp pour éviter les affaissements en cas de pluie ou de vent nocturne.
Pensez également à la ventilation de part et d’autre du tarp ce qui permettra d’éviter la condensation.

Etape 6 : Tendre son Tarp
Etape 6 : Tendre son Tarp

Etape 7 : Installer son matelas auto-gonflant et son sac de couchage à l’intérieur du Tarp.

Et voilà le tarp est en place. Tom veut déjà aller se coucher, lui qui râle toujours pour aller au lit à la maison…

Etape 7 : Installer son matelas autogonflant et son sac de couchage à l'intérieur du Tarp
Etape 7 : Installer son matelas auto-gonflant et son sac de couchage à l’intérieur du Tarp

Etape 8 : Le Tarp est en place mais il faut encore replacer le bâton à la verticale et haubaner le bâton à l’aide d’une cordelette.

Tom Mort de rire : effectivement il faut remettre le bâton à la verticale :-)
Tom est mort de rire : effectivement, il faut remettre le bâton à la verticale :-)

Il est grand temps d’aller préparer un bon feu de bois et se préparer à manger pour le reste de la soirée.

Au menu du soir : Lyophilisé MX3 et nouilles chinoises
Notre diner autour du feu…

Au menu pour ce soir : nouilles chinoises et plats lyophilisé MX3 pour moi : un délice.
Prêts en seulement 3/4 minutes, ils offrent une grande facilité de préparation et de nombreux parfums très goûteux :

  • Hachis Parmentier Bio
  • Pâtes à la Bolognaise Bio
  • Aligot Aveyronnais
  • Et Tartiflette Savoyarde bien sûr ;-)
Une soirée entre père et fils sous un Tarp en pleine nature : que du bonheur !!!
Une soirée entre père et fils sous un Tarp en pleine nature : que du bonheur !!!

Et surtout, n’oubliez pas les chamallows grillés au feu de bois : un pur délice pour les enfants :-)

Mon avis sur l’utilisation d’un tarp en randonnée :

Les avantages de prévoir une nuit sous tarp sont sans équivoque :
1- son poids très léger et sa vitesse de montage/démontage.
2- sa ventilation et sa très faible condensation.
3- son faible encombrement dans un sac à dos, son coût modique.
4- sa grande proximité avec la nature (la vue, les étoiles…).

Le tarp est clairement pour moi le top de la légèreté pour les amoureux de la randonnée. Une tente de randonnée légère pèse rapidement 2000g/2300g alors qu’un tarp 2 places n’en pèse que 650g en moyenne. En randonnée, nous marchons systématiquement avec des bâtons télescopiques alors pourquoi ne pas s’en servir en remplacement des arceaux de tentes? Si la météo annoncée est clémente (beau temps, pas trop de vent), le choix du tarp est évident car très pratique et ludique avec un enfant/ado. Enfin, en cas de bivouac improvisé ou en cas d’urgence, avoir une bâche de type tarp en fond de sac est également une sacrée solution de dépannage ou de survie.

Le tarp a cependant les quelques petits inconvénients suivants :
1- l’isolation très légère vers l’extérieur contrairement à une tente de randonnée : les courants d’air permanents, le froid…
2- la nécessité de créer soit même la structure et de « bricoler » un peu des systèmes de tendeurs… pas d’arceaux fournis !
3- la solidité en cas de grand vent et de pluie voir de neige.
4- sa grande proximité avec la nature (la compagnie des « petits » bêtes nocturnes et des insectes…)

Quelques modèles de tarp 1 ou 2 personnes en vente chez Montania Sport :

  • Tarp 1 place Terra Nova à 39.95€ : Adventure Tarp 1 : 367g /4000mm
  • Tarp 2 places Terra Nova à 44.95€ : Adventure Tarp 2 : 671g /4000mm
  • Tarp 2 places MSR à 149.90€ : Tarp E-wing 2 de MSR : 450g / 1500mm

Merci de votre lecture.

Retrouvez tous nos tarp et accessoire de tente en vente dans notre magasin Montania Sport de Chambéry et sur notre boutique en ligne à la rubrique Toile de Tente/Tarp Piquets Footprint ou en suivant le lien direct ici : https://www.montania-sport.com/7118-tarp-piquet-footprint-et-accessoires-de-tente

A bientôt :-)

Cédric

2 réflexions sur « Bivouac en montagne sous un TARP avec Tom 11ans comme cobaye :-) »

  1. Un article qui donne envie de dormir sous tarp ! Le lieu est bien choisi pour passer de bons moments entre père et fils.
    Les photos montrent bien que mêmes les enfants peuvent apprécier le tarp pour bivouaquer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.